Muay thaï

Le Muay thaï, parfois appelée boxe thaïlandaise ou encore boxe thai, est une boxe « sportive » pieds-poings. Elle est particulièrement efficace et considérée comme sport national en Thaïlande. Le Muay thaï est l'héritier des arts martiaux khmers et trouve son origine dans le Muay boran. La boxe thaïlandaise fut longtemps interdite car considérée comme trop dangereuse. Puis, dans les années 40, elle fut à nouveau autorisée en adoptant les règles de compétition : gants de boxe, ring, reprises, interdiction des coups dangereux, etc. Le combat se déroule en cinq rounds de trois minutes. Il est précédé d'une « danse » rituelle : le ram-muay, durant laquelle le nak-muay (boxeur) porte le mongkon (bande de tissu autour de la tête pour marquer la tradition du peuple Thai et, entre autres, pour manifester le respect à son entraîneur et optimiser sa perception mentale). Les coups autorisés sont les suivants : coups de poing, de coude, de genou et de pied. Une des particularités est que le coup de pied circulaire à différentes hauteurs (tête, tronc et cuisses) est délivré avec le tibia. Les corps-à-corps sont autorisés et sont souvent l'occasion de coups de genou, qui peuvent se terminer par une projection ou être interrompus par l'arbitre.