Qwan ki do

Un art martial millénaire une pratique moderne.
Synthèse de styles chinois très anciens et d’écoles vietnamiennes renommées, le Qwan Ki Do est un art martial sino-vietnamien mis au point par Maître PHAM XUAN TONG. 
L'association de ses connaissances anatomiques et pédagogiques liées à l'entraînement sportif qu'il a acquis lors de sa formation universitaire en France, et ses connaissances martiales rendent l'art martial adapté à notre société moderne.
Les Percussions (pieds, poings, coudes, genoux, tête), clés, saisies, projections, chutes, ciseaux, acrobaties, techniques zoomorphiques, self-défense, combat libre, compétition, travail des armes en bois, tranchantes ou articulées, … sont les techniques que l'on apprend au Qwan Ki Do.
 
 

Boxe libre vietnamienne

La boxe vietnamienne est une forme de boxe originaire, comme son nom l'indique, du Viêt Nam. Il est l'héritier du Vo Tu DO dont il reste très peu de traces des combats historiques, où les experts et maîtres de différentes pratiques martiales se rencontraient en combat singulier afin de prouver l’efficacité des différentes écoles. Il y eut différentes périodes concernant le Vo Tu Do. Les premières compétitions étaient les plus dures : les combattants n’avaient pas de protection, et il n’y avait pas d'arbitre ni de limite de temps. Le combat pouvait se terminer par abandon, KO, ou à cause d’une blessure grave. Ces tournois rituels se déroulaient tous les deux ou cinq ans en fonction des provinces du Viêt Nam. Par la suite, les combats se déroulaient par points avec des rounds. Les derniers combats de Vo Tu Do se sont déroulés en 1965 à Saïgon.

 

Combat Complet / MMA

Qu'est ce que le combat complet ?

Le combat complet est un sport de combat qui exploite toutes les techniques efficaces pieds-poings-sol. Ces dernières proviennent des boxes (thaïlandaises, anglaises...), du karaté, pour les percussions ; du judo, du jiu-jitsu brésilien, du sambo pour les techniques au sol. Des compétitions sont programmées chaque année en France et à l'étranger pour les plus motivés. 

Tout les cours sont en conformité avec la législation française et le règles d'arbitrage du combat complet en France.

 

Muay thaï

Le Muay thaï, parfois appelée boxe thaïlandaise ou encore boxe thai, est une boxe « sportive » pieds-poings. Elle est particulièrement efficace et considérée comme sport national en Thaïlande. Le Muay thaï est l'héritier des arts martiaux khmers et trouve son origine dans le Muay boran. La boxe thaïlandaise fut longtemps interdite car considérée comme trop dangereuse. Puis, dans les années 40, elle fut à nouveau autorisée en adoptant les règles de compétition : gants de boxe, ring, reprises, interdiction des coups dangereux, etc. Le combat se déroule en cinq rounds de trois minutes. Il est précédé d'une « danse » rituelle : le ram-muay, durant laquelle le nak-muay (boxeur) porte le mongkon (bande de tissu autour de la tête pour marquer la tradition du peuple Thai et, entre autres, pour manifester le respect à son entraîneur et optimiser sa perception mentale). Les coups autorisés sont les suivants : coups de poing, de coude, de genou et de pied. Une des particularités est que le coup de pied circulaire à différentes hauteurs (tête, tronc et cuisses) est délivré avec le tibia. Les corps-à-corps sont autorisés et sont souvent l'occasion de coups de genou, qui peuvent se terminer par une projection ou être interrompus par l'arbitre.

 

Self Defense

Le jeudi soir une fois par mois il y a un atelier de "Phòng Vệ" : Protection, Défense personnelle vietnamienne.
 
Il s’agit d’un cours d'auto-défense (débutant et confirmé) où l'objectif est de savoir gérer psychologiquement et physiquement une attaque pour pouvoir se défendre efficacement.
 

Voici les premières dates :

19 septembre 2013

24 octobre 2013

28 novembre 2013

Les autres dates seront bientôt ajoutés dans l'agenda